Voilà une bonne question que l’on s’est tous posé un jour !

L’histoire remonte au IV siècle. Ce cul bombé appelé « piqûre » est le meilleur moyen trouvé par les producteurs de vin pour avoir une bouteille stable. L’utilisation d’un fond plat ne permettait pas un bon équilibre de la bouteille.

La plupart des champagnes et autres vins effervescents ont une piqûre plus profonde, car selon la méthode traditionnelle de vinification, les bouteilles sont mises sur pointes, c’est-à-dire le goulot vers le bas, les unes sur les autres.

La profondeur de la piqûre ne joue donc aucun rôle dans la qualité du vin.